B.N.S.S.A. - LE PROGRAMME

LE B.N.S.S.A. est un diplôme d’état et à ce titre le candidat doit subir un examen pour en être titulaire.

 

MATIERES ENSEIGNEES


 Entraînement en piscine (60h), réglementation (10h), entraînement en mer (8h)


 

CONTENU PEDAGOGIQUE

 

La préparation physique proposée par le CROS de Corse dans le cadre de cette formation a pour but de préparer le candidat aux épreuves suivantes :

 

Épreuve n°1

 

Elle consiste en un parcours de sauvetage aquatique en continu de 100 mètres, en bassin de natation, comprenant :

 

  • un départ du bord du bassin ou d’un plot de départ, suivi de 25 mètres nage libre en surface ;
  • deux parcours de 25 mètres, comprenant chacun 15 mètres en immersion complète sur un trajet défini (matérialisé au fond et sur les bords), sans que le candidat ne prenne appui ;
  • une plongée dite  «en canard», suivie de la recherche d’un mannequin qui repose entre 1,80 mètres et 3,70 mètres de profondeur ; le candidat remonte le mannequin en surface, puis le remorque sur 25 mètres, visage hors de l’eau.

 

La position d’attente du mannequin au fond de l’eau est indifférente et est située à 5 mètres au plus de la fin du parcours ; le mannequin doit être de modèle règlementaire, c’est à dire d’un poids de 1,5 kg à une profondeur d’un mètre. Lors du remorquage le mannequin doit avoir les voies aériennes dégagées, pour cela la face visage du mannequin doit se trouver au dessus du niveau de l’eau.

 

 A chaque virage, le candidat doit toucher la paroi verticale du bassin ou un repère matérialisé. L’épreuve est accomplie sans que le candidat ne reprenne pied. Cependant, celui-ci est autorisé à prendre appui au fond, lors de la saisie et de la remontée du mannequin. Le candidat effectue l’épreuve en maillot de bain. Le port d’une combinaison, lunettes de piscine, masque, pince-nez ou tout autre matériel n’est pas autorisé.

 

Pour être jugé apte, le candidat doit réaliser l’épreuve dans les conditions prescrites dessus, en moins de :

  • 2 minutes et 40 secondes incluses, lors de l’examen ;
  • 3 minutes, lors de la vérification de maintien des acquis.

 

Un délai minimum de 10 minutes de récupération doit être laissé au candidat avant de prendre part à une autre épreuve.


Épreuve n°2

 

Elle consiste en un parcours de sauvetage avec palmes, masque et tubas, en continu de 250 mètres en bassin de natation :

 

  • au signal du départ de l’épreuve, le candidat d’équipe dans ou hors de l’eau ;
  • le candidat parcourt 200 mètres en palmes, masques et tuba en touchant le mur à chaque virage. A la fin du parcours de nage, il doit effectuer une immersion pour rechercher un mannequin situé à 5 mètres maximum du bord du bassin. Il repose sur une profondeur située entre 1,80 mètres et 3,70 mètres au plus. Cette recherche se fait après avoir touché l’extrémité du bassin ;
  • le candidat remonte le mannequin dans la zone des cinq mètres. Il le remorque sur le reste de la distance du parcours. Le contact à l’extrémité du bassin est obligatoire lors du virage (bassin de 25 mètres) et à l’arrivée ;
  • la remontée et le remorquage du mannequin se font sans utiliser l’anneau de celui-ci. Le remorquage s’effectue en position dorsale. Le candidat peut ne plus utiliser le masque et tuba ;
  • les 200 premiers mètres s’effectuent en utilisant l’ensemble du matériel (palmes, masque et tuba). Si le candidat rencontre une difficulté ou un défaut de matériel, il effectue la remise en place de celui-ci sans reprise d’appui ;
  • lors du remorquage, le mannequin doit avoir les voies aériennes dégagées, pour cela la face visage du mannequin doit se trouver au dessus du niveau de l’eau ;
  • la position d’attente du mannequin au fond de l’eau est indifférente ;
  • le mannequin doit être de modèle règlementaire, c’est-à-dire d’un poids de 1,5 kg à une profondeur d‘un mètre.

 

Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser l’épreuve en moins de 4 minutes et 20 secondes inclus dans les conditions prescrites ci-dessus.

 

Un délai minimum de 10 minutes de récupération doit être laissé au candidat avant de prendre part à une autre épreuve.

 

Épreuve n°3

 

Elle consiste à porter secours à une personne en milieu aquatique comprenant :

 

  • le sauvetage d’une personne qui simule une situation de détresse se situant à 15 mètres au moins et 25 mètres au plus du bord ;
  • la victime saisit le sauveteur de face ; après s’être dégagé de la situation, le sauveteur transporte la victime vers le bord, en sécurité ; pendant le parcours le sauveteur rassure la victime ;
  • le sauveteur sort la victime de l’au sans utiliser les échelles ou tout autre moyen matériel ;
  • après avoir sécurisé la victime, le candidat effectue une vérification des fonctions vitales et ensuite il explique succinctement sa démarche ;

 

Le candidat effectue l’épreuve en short et tee-shirt. Le port d’une combinaison, lunettes de piscine, masque, pince-nez ou tout autre matériel n’est pas autorisé.

Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser correctement l’ensemble de l’épreuve.


Épreuve n°4

 

Elle consiste en un questionnaire à choix multiple (QCM) d’une durée maximale de 45 minutes durant lequel  les questions posées doivent permettre d’appréhender les connaissances du candidat dans les domaines règlementaires et pratiques, faisant l’objet de diverses règlementations édictées par plusieurs départements ministériels.

 

Le QCM est composé d’un ensemble de quarante items portant sur les domaines suivants :

 

  • secourisme ;
  • aspects juridiques et règlementaires concernant la sécurité et le sauvetage aquatique ;
  • textes sur l’organisation et la sécurité des lieux de baignade ;
  • signalisation d’un poste de secours ;
  • signalisation des aides et matérialisation des lieux de baignade ;
  • balisage ;
  • règlements sur la conduite des embarcations et la pratique des sports nautiques et subaquatiques dans la  zone littorale ;
  • organisation des secours ;
  • dispositions matérielles d’organisation et d’activation des postes de secours ;
  • mise en œuvre des moyens d’alerte ;
  • connaissances et diffusion des informations météorologiques ;
  • observations du champ de surveillance, diffusion des incidents, modalités d’alerte du poste de secours ;
  • connaissance de l’organisation des structures publiques de secours, conduite à tenir en cas d’accident ;
  • mesures conservatoires ;
  • premiers soins d’urgence ;
  • alerte des secours publics ;
  • mise en œuvre de moyens supplémentaires de secours.

 

Chaque item, formulé sous forme de question ou de propositions, est accompagné de trois à cinq réponses, dont une au moins juste.

 

La réponse est considérée comme correcte, dès lors que le candidat a choisi les seules bonnes réponses à la question posée.

La réponse est considérée comme fausse, lorsqu’elle est incorrecte ou incomplète ou en l’absence de réponse de la part du candidat.

 

Pour chaque réponse correcte, un point est attribué. Pour chaque réponse fausse, aucun point n’est attribué ou retiré.

 

La notation se fait sur un total de quarante points.

Pour être déclaré apte, le candidat doit avoir obtenu une note supérieure ou égale à 30.

 

 

Les épreuves du BNSSA

Les épreuves du BNSSA

Cliquez ici pour prendre connaissances des épreuves du BNSSA

SECOURISME (P.S.C.1)

Prévention et Secours Civiques - Niveau 1


Le C.R.O.S. Corse organise une session de formation au PSC1 le Samedi 15 mars 2014 de 9h à 12h et de 13h à 17h dans ses locaux : 
Résidence Highland

Avenue de Verdun

20000 Ajaccio


Cette Formation de base aux premiers secours, a pour objectifde faire acquérir à toutes personnes les compétences nécessaires à l'exécution d'une action "d'assistance à personne",en réalisant les gestes élémentaires de secoursdans des situations d'urgence de la vie quotidienne.

B.P.J.E.P.S. "A.P.T"

Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport Spécialité "Activités Physiques pour Tous"

SESSION 2013/2014

 

PRESENTATION

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles :
 

Le B.P.J.E.P.S. « A.P.T. » est un diplôme de niveau IV. L’animateur d’Activités Physiques pour Tous exerce ses fonctions au sein de structures privées, 
du secteur associatif ou marchand, au sein de la fonction publique territoriale ou au titre de travailleur indépendant. Ces structures sont, de façon générale, 
des structures promouvant les activités physiques et sportives dans un but de prévention de la santé et du lien social : association, structure de vacances, 
base de loisirs, comité d’entreprise, … 
Il peut également intervenir dans le secteur scolaire ou périscolaire pour assister l’équipe pédagogique. 


Intitulé de la fonction :
 

  • animateur d’activités physiques pour tous 
  • animateur sportif plurivalent 


Réglementation d'activités :
  

L'activité de l'animateur est soumise à l'application de l'article L 212-1 du code du sport qui prévoit la possession de certifications spécifiques 
parmi lesquelles figure le B.P.J.E.P.S. 
L’animateur en activités physiques pour tous exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant un ou des supports techniques 
des activités physiques ou sportives, dans la limite des cadres réglementaires.
Il est responsable au plan pédagogique. 
Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge.
Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure. 

Compétences : 

Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs : accueil, information, orientation vers des solutions adaptées.

Il encadre des activités de découverte, d’initiation et d’animation :
 

  • Conduite et accompagnement d’un projet d’animation et/ou des projets collectifs. 
  • Conduite et accompagnement d’un projet d’animation en encadrant des activités visant le développement et le maintien des capacités physiques individuelles 

dans un objectif de santé, et de bien être. 

  • Conduite des actions de découverte, de sensibilisation et d’initiation à des activités physiques ou sportives diversifiées dans les trois domaines suivants : 

activités physiques d’entretien corporel, activités physiques à caractère ludique et activités physiques en espace naturel. 

Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d’un projet d’animation : 

  • Il participe au fonctionnement et à la gestion de la structure. 
  • Il participe à la gestion et à la promotion des activités. 



Public concerné (pré-requis) 

  • Avoir 18 ans 
  • Avoir une expérience minimale dans l’animation. 
  • Public en emploi, en recherche d’emploi ou en cours de formation initiale. 


Contenu de la formation : 

La formation se déroule en centre et en entreprise : 


  • Connaissance du milieu professionnel : gestion et organisation. 
  • Conception conduite et évaluation de séance d’animation sportive avec différents publics, en toute sécurité. 
  • Création et conduite de projet d’animation sportive. 
  • Connaissance et pratique de la réglementation de la profession. 
  • Pratique ludique et éducative des activités physiques et sportives pour tous. 
  • Expérience personnelle de la pratique de terrain. 


Modalité d’évaluation : Epreuves certificatives
 

  • 4 épreuves certificatives (Juin, juillet, septembre, octobre) 
  • + 3 épreuves UCC 
  • + 1 épreuve CS


Calendrier : 

Début de formation : 25/11/2013 

Fin de formation :  25/11/2014 

Volume horaire global : 1221 h

Nombre d’heures en centre (CROS Ajaccio et Bastia) : 621 h (+ 70h UCC)
Nombre d’heures en entreprise : 600 h (+ 40h UCC)
Proposition de parcours individualisé à l’issue du positionnement. 
Vérification des exigences préalables : 21/11/2013 
- Luc Léger et parcours d’habileté motrice en salle 

Tests de Sélection : 22/11/2013

Un entretien de motivation sur le projet professionnel 

Formations complémentaires : 

Unités Capitalisables Complémentaires (UCC) : 

  • Cyclisme traditionnel
  • VTT
  • Skateboard
  • Course d’Orientation


Aspects financiers : 

  • Le coût de la formation sera compris entre 0 et 100 % du coût ci-dessous en fonction de votre situation 
  • Coût de la formation : 4870 € 



COMMENT FINANCER SA FORMATION ?


Vous financez vous même votre formation 


Contacter le CROS Corse


Vous êtes demandeur d’emploi 

Contactez votre mission locale si vous avez moins de 26 ans ou votre POLE EMPLOI si vous avez plus de 26 ans 


Vous êtes salarié

Le financement de votre formation peut être pris en charge par votre entreprise ou par l’organisme qui collecte les cotisations à la formation professionnelle de votre employeur (OPCA). 
Contactez votre employeur  


Vous êtes allocataire du RSA
 

Vous pouvez bénéficier d’une aide au titre des projets individuels de formation pouvant comprendre des aides aux déplacements, à l’hébergement, à la restauration. 
Contactez votre Conseil Général


Vous êtes demandeur d’emploi ou salarié handicapé 

Contactez votre délégation régionale AGEFIPH 

 


INSCRIPTIONS

Dossier à déposer ou à envoyer,
au plus tard le 21/10/2013,
au Secrétariat du CROS Corse,
Résidence Highland, Avenue de Verdun,
20000 AJACCIO

 

Le dossier d'inscription au BPJEPS est disponible à la page TELECHARGEMENT

Le programme du BPJEPS APT

Présentation du BPJEPS PT

Qu'est-ce que le BPJEPS APT ?

Le financement du BPJEPS APT

Le financement du BPJEPS APT

Cliquez pour prendre connaissance des différentes modalités de financement du BPJEPS APT.

CQP-ALS 2015

LE CROS DE CORSE VOUS PROPOSE DEUX OPTIONS DU CQP-ALS (CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE - ANIMATION LOISIR SPORTIF) POUR DEVENIR ANIMATEUR SPORTIF :

 

- Jeux Sportif et Jeux d'Opposition (JSJO)

 - Activités de Randonnée, de Proximité et d'Orientation (ARPO)